Beauté à Paris : dans le Boudoir de Mademoiselle Violette

Fin octobre, j’ai eu le privilège d’assister à l’une des journées bien-être et beauté orchestrées par la fabuleuse Mademoiselle Violette, alias Sarah, dans un loft arty situé à Oberkampf… Le concept ? Se faire dorloter pendant 3h par une vingtaine d’intervenants spécialistes des ongles, des cheveux, du maquillage, des massages… Le pied ! J’avoue (oui !) avoir ressenti une légère appréhension à l’idée de me retrouver en immersion avec 30 fashionistas girly en furie. Et pourtant…

Il est 16h30, premier dimanche du changement d’heure. J’ai le cheveux en bataille, le maquillage ramollo et la paupière lourde. C’est l’hi-ver. Indéniablement. Pourtant, une fois la porte de ce loft de 200 m² franchie, le printemps s’abat sur moi dans un grand vent d’effluves de cosmétiques…Une douce chaleur planant. C’est fleuri, accueillant, et Sarah, qui nous ouvre la porte tout sourire, donne l’agréable impression de recevoir ses copines dans SON apart’.

Un apart’ investi, pour l’occasion, d’une douzaine d’ateliers bien-être et beauté ! Les lits font office de sofa, le buffet s’est mué en coiffeuse et la salle de bain revêt des allures de coulisses de théâtre avec son stand maquillage du Dr Hauschka. Deux étages et 3 heures rien qu’à moi… Après un instant d’hésitation, je débute le marathon cocooning par un soin du visage Green Beauty, dans une petite alcôve tamisée. Démaquillage, application d’un sérum et d’une crème. Une parfaite mise en condition.

Ensuite, cap sur le maquillage ! Au stand du Dr Hauschka, je demande un léger diagnostic beauté. Un far à paupière foncé pour un regard smoky ? Des paillettes ? Du mascara ? En deux coups de pinceau-3 battements de cils, la maquilleuse m’enseigne de nouvelles techniques pour “illuminer mon regard” et “unifier mon teint”. Je suis prête à sortir !

Mais le bar à coiffure me tente bien.  A l’affût des gloussements et des éclats de stupéfaction, je remarque que “les autres”, celles qui sont venues entre copines, arborent ces boucles souples à la perfection. La coiffeuse m’accueille et nous optons pour les mêmes courbures rehaussées d’une tresse champêtre à souhait. Autour de moi, des œillades complices, des avis divergents et des conseils bienveillants… Je pensais me retrouver dans une arène peuplée de rivales intransigeantes. Au contraire, ici c’est So-li-da-ri-té entre filles, copines ou pas, on partage le même boudoir cet après-midi et-c’est-comme-ça.

Pour me remettre de mes émotions (et parce que la manucure attendra lundi), j’ai rendez-vous en chambre double pour un modelage du dos pendant 30 minutes. Au passage, je chipe l’un de ces délicieux cupcakes dont je vous avais déjà parlé. Les experts de l’Ecole des spas et instituts nous reçoivent deux par deux dans une chambre en sous-sol et le voyage commence… Je me laisse porter, si bien qu’au réveil, mon maquillage a légèrement coulé.(Note pour la prochaine fois : me faire maquiller et coiffer APRÈS le massage).

Poursuivons avec la relaxation… Je me rends à l’étage pour me faire masser les mains. Un soin des mains à la cashanta réalisé par Natura Brasil. Divinissime. Du couloir, on perçoit les conseils avisés prodigués à 2 de mes “copines de loft” par un expert en détente. La zen attitude se poursuit par une séance de réflexologie plantaire de 15 minutes doublée d’une relaxation audio. J’ai du mal à retrouver mes esprits et pourtant, il va falloir rentrer. Pendant que certaines se font conseiller en relooking d’autres essaient des perruques pour envisager une nouvelle tête. Les ongles finissent de sécher tandis que j’entends le pop’ familier d’une bouteille de champagne.

La journée copines est terminée ! Bilan ? Je suis coiffée, maquillée, coachée et complètement relaxée. Une belle expérience et un VRAI succès. J’ai presque envie de braver le spleen du dimanche soir pour sortir dans Paris. Si, si ! Il ne vous reste plus qu’à vous inscrire pour les prochaines dates : 1 & 2 décembre et 23 & 24 février. Comment ? En vous connectant sur le blog de mademoiselle violette et en vous dirigeant vers le blog Paris ou Toulouse (eh oui, le concept existe aussi a Toulouse) et en cliquant sur l’onglet “Acheter des places”.

Source : C'est dimanche à Paris