5 idées de week-end à 2 heures de Paris

Les ponts approchent, Pâques fait retentir les cloches de la récréation… Et si l’on s’offrait un p’tit week end ? Une parenthèse cernée de vaguelettes dans une jolie station balnéaire ou une escapade surprenante aux portes de Paris. A vous de choisir votre style selon le temps dont vous disposez et votre budget. Voici la top list des 5 week ends surprenants et accessibles à 2h de Paris !

> Pour sentir le vent au bord de la falaise

Je n’avais JAMAIS entendu parler de Ault, ce petit village de moins de 2000 âmes échoué au bord de la falaise chère à Victor Hugo. LA tranchante et hautaine falaise de craie qui borde le littoral picard de la vallée de la Bresle à la baie d’Authie. A ses pieds, une plage de galets gris foulés par le ressac et tatoués par la sulfureuse histoire de la guerre de Cent ans, le va-et-vient des pêcheurs et le lent éffritement de la craie…Jusqu’au XVIIIème siècle il y avait un village, là, au pied de la falaise. Englouti, il subsiste aujourd’hui le bourg d’Ault bien ancré sur ses hauteurs nacrées.

> Pour prendre la clé des champs

1 heure. 60 minutes. 3600 secondes. Pas une de plus. C’est le temps qu’il nous a fallu pour nous retrouver au Parc naturel du Vexin. Le temps que je me suis donné pour dire Ouf ! Bye Bye Paris et à demain ! Le Val d’Oise, les Yvelines… Dépaysant ? Pfffff. Et bien figurez-vous que mes a prioris “d’apprentie-aspirante-bucolique” en ont pris un sacré coup ! Oui, au Nord-Ouest de Paris et en si peu de temps, on peut presque danser la samba, manger des pâquerettes et faire bronzette au bord d’un lac, un de ceux dans lequel il est  possible de se baigner sans attraper un herpès.

> Pour patienter avant Paris plages

Hélas, les transats de Paris-plages n’ont pas encore envahi la rive droite de la Seine et le sable fin n’est pas encore de la partie, à Paris ! Mais moi, j’ai décidé de ne pas me laisser abattre ce dimanche. Pour patienter jusqu’au 20 juillet, j’ai enfilé mon maillot de bain, vissé mon chapeau de paille sur ma tête et j’ai tracé la route jusqu’au Touquet… Paris plage, à 2h30 de route de Paris.

Halte aux idées reçues, le Touquet n’est pas qu’une station dorée, un golden Deauville au Pas-de-Calais. Rien à voir. Il suffit de franchir la barre d’immeubles du front de mer et de s’engouffrer dans les ruelles pour se sentir vraiment chez soi.

> Pour aller manger des galettes

En ce moment, il y a les soldes, les terrasses des cafés sympas où l’on aime s’asseoir pour dire : “non, mais t’es pas au courant ?!!”, les parcs en fleurs et la douceur d’être ici, à Paris. Et puis soudain, on pète son talon, on loupe le métro, on joue des coudes à la boulangerie, l’addition du café chiffre 5 euros… Alors là, tout s’écroule ! Vite, la fuite, Saint-Malo et les galettes en fête. C’est à 3 heures de Paris.

La cité Corsaire, fondée au 12ème siècle, doit son nom à un moine gaulois Mac Law qui posa ses guêtres ici. Agrandie par Vauban (pour faire court), la citadelle ceinturée de remparts de 1754 mètres enferme 24 hectares de rues pavées et de maisonnées ! Classés monuments historiques depuis 1921, les remparts laissent parfois flotter un drapeau à la devise : ” Ni français, ni breton, malouin suis-je…” Comme si un certain secret se partageait uniquement dans l’enceinte de la cité.

> Pour dormir dans une ancienne guinguette

Des Yvelines, tout le monde connait Versailles bien entendu et s’est déjà égaré dans la superbe forêt de Rambouillet. Et à part ça ? Peut-être Saint-Germain-en-Laye, une fois ou deux, mais c’est tout ! Il est temps de partir à la découverte de ce surprenant département situé aux portes de Paris. Tout au long de ce “numéro spécial”, séjournez dans le gîte de charme : Comme un poisson dans l’eau, à Villennes-sur-Seine, restaurez-vous au Village, à Marly-le-Roi et découvrez les ruelles de la vieille ville. Mais, la visite commence au Château de Monte-Cristo, sur la colline de Port-Marly. Avis aux amateurs de tourisme : frissons et souvenirs garantis, même en Ile de France. Et Toc !

Source : Cdimancheaparis.com